Bien choisir son huile de massage

Quand on pratique du massage de bien-être, choisir son huile de massage est très important.

Qualité, texture, odeur, respect de la peau : ces critères sont essentiels pour un massage de qualité.

Attention aux étiquettes

huile de massageQuand vous choisissez une huile de massage, méfiez vous des étiquettes. Certaines huiles paraissent « propres » et sont en réalité pleines de produits chimiques. Certains fabricants sont très doués pour vendre leur produit en donnant l’impression que leur huile est de très bonne qualité !

Voici quelques exemples d’huiles qui peuvent être trompeuses :

  • Huile de massage neutre : il se cache souvent derrière ce nom une huile de massage 100% synthétique obtenue à partir du pétrole.
  • Huile de massage au Jojoba et à l’Amande douce : cela peut tout à fait être une huile minérale (dérivée du pétrole)  dans laquelle on a ajouté du parfum de Jojoba ou du parfum d’Amande douce… donc 100% synthétique.
  • La mention “à l’extrait de lavande BIO” : Cela ne signifie pas que le produit est BIO ou naturel, il peut tout à fait s’agir d’un produit majoritairement synthétique avec seulement 0,5% d’extrait BIO.
  • La mention “sans paraben ajouté” : Ceci ne veut pas dire qu’il n’y en a pas, en effet les matières premières qui composent le produit peuvent en contenir des traces.
Si vous achetez sur internet, où vous pouvez heureusement trouver d’excellentes huiles de massage, nous vous conseillons de n’acheter que les produits présentant une fiche complète INCI (International Nomenclature of Cosmetics Ingredients) où les ingrédients sont classés par ordre décroissant, en fonction de leur quantité.

Les ingrédients toxiques dans l’huile de massage

Certains ingrédients sont particulièrement toxiques pour le corps. Ce sont des perturbateurs endocriniens sources de maladies sur le long terme. Ils peuvent aussi déclencher des allergies.

Or vous ne voudriez pas faire du mal à vos clients, n’est-ce pas ?

Voici la liste des ingrédients à éviter absolument ! :

  • La paraffine : Appelée dans les compositions INCI “parafinnum liquidum” ou “petrolatum”, est très présente dans les huiles et crèmes de massage ainsi que dans bon nombre de produits cosmétiques. Elle est obtenue à partir du pétrole brut. Très occlusive, elle peut présenter un réel danger.
  • Les silicones : Dont le nom se termine le plus souvent par -cone ou -siloxane. Elles sont utilisées en cosmétique pour donner une “bonne glisse”, ce sont des matières “plastique” qui rentre également dans la composition des implants mammaires et des polymères plastiques utilisés dans la fabrication de mobilier. A priori il faudrait 400 à 500 ans pour que ces matières se dégradent… Cherchez l’erreur !
  • Les polymères : Portant les noms suivants : PEG pour polyéthylène glycol, PPG pour polypropylène glycol. Ce sont des matières plastiques utilisées pour donner une texture “velours” et peuvent aussi jouer le rôle d’émulsifiant ( mélange eau+huile ).
  • Les parabens : Ou PROPYLPARABEN et tout ce qui se finit en -paraben utilisés pour leur pouvoir conservateur qui évite le développement des bactéries. Le problème, c’est que les parabens sont des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire qu’ils agissent comme des hormones, ce qui peut ne pas être sans effet sur la santé.
  • Les parfums : obtenus à partir de molécules de synthèse, ils sont plus allergisants que les parfums naturels.

Vive les huiles de massage végétales !

huile de massagePour avoir une huile de massage de qualité, finalement, rien ne vaut une bonne huile végétale !

Choisissez-la bio, sans ingrédient rajouté.

Pour la parfumer, vous pouvez simplement rajouter dedans quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande ou d’ylang-ylang ou de gaulthérie selon l’effet que vous souhaitez obtenir (calmant, relaxant,réchauffant…).

Vous pouvez aussi vous amuser à créer vos propres mélanges.

En plus ce sera bien plus économique !

huile de massage

L’huile végétale la mieux tolérée par les peaux est l’huile de coco. Elle n’a pas d’odeur et est solide au-dessous de 25 °C, ce qui est très pratique car elle se présente en gros bloc. Prenez-en juste quelques miettes du bout des doigts. L’huile de coco au contact de la chaleur de votre corps se liquéfiera.

Sinon, de nombreux masseurs utilisent également l’huile d’argan, l’huile de sésame, l’huile de jojoba ou l’huile d’amande douce qui n’a plus à faire ses preuves et qui est utilisée depuis très longtemps pour la peau sensible des bébés.

Si vous n’avez pas encore de table de massage nous vous proposons ce comparatif des tables afin de vous aiguiller sur les meilleures.