Les 5 techniques de massage les plus connues

Avant de connaitre les techniques de massage il faut connaitre les bases de ce dernier. Savoir masser est un art et comme beaucoup d’arts, c’est aussi un métier et les différents massages existant dans le monde ont tous des spécialités bien à eux qui s’apprennent pour pouvoir être reproduites sur des patients.

Néanmoins, si vous souhaitez savoir masser pour faire plaisir à vos proches, dans un cadre familial, il y a quelques bases que vous pouvez apprendre pour les mettre en pratique. Cela vous permettra de masser déjà correctement même sans formation professionnelle, en étant sûr de ne pas faire de mal.

Techniques de massage : L’effleurage

C’est la technique de base du massage. Il s’agit de faire glisser la paume de la main et de la partie charnue des doigts sur la peau en la comprimant, sans jamais perdre le contact avec la surface à masser.

On l’exécute d’une façon lente, rythmée, à l’aide des deux mains ensemble.

C’est cette technique de massage qui commence et finit une session de massage et qui permet d’établir la communication entre le corps du massé et les mains du masseur.

Il est important que les mains restent en contact avec la peau aussi longtemps que possible, lorsqu’elles se déplacent d’une partie à l’autre du corps.

Un effleurage ferme et rapide est également employé pour stimuler le flux sanguin, améliorer la souplesse et chauffer les muscles.

Le pétrissage : Le système lymphatique aux anges

Le pétrissage consiste à palper fortement un muscle ou un groupe de muscles.

Les techniques de massage peuvent avoir des choses en commun. C’est le cas ici puisque le pétrissage ressemble à l’effleurage. Il est aussi exécuté à l’aide des doigts et des paumes des mains en plus de la pulpe des pouces. Il est idéal pour soulager les muscles douloureux ou tendus, en particulier les trapèzes entre le cou et les épaules. Les deux mains fonctionnent ensemble, dans un mouvement rythmé, alternativement, en prenant, pressant légèrement, et roulant le muscle tendu.

Le pétrissage permet de libérer la tension des muscles superficiels et profonds, d’augmenter le flux sanguin dans la zone, de stimuler le système lymphatique et de libérer l’acide lactique accumulé dans les muscles suite à une activité sportive (c’est ce qui donne les courbatures).

Les mouvements de pétrissage sont particulièrement efficaces sur les muscles profonds tels que les épaules, les fesses, les hanches et les jambes.

Pour les épaule et le cou : La friction

La friction est une des techniques de massage ou la pression joue un rôle important. Elle est pratiquée avec un ou plusieurs doigts, et consiste à exercer des pressions plus ou moins fortes sur les masses musculaires ou les articulations, dans un but antalgique et afin d’améliorer la circulation locale. Le but de la friction est de briser l’adhérence entre les tissus et de détendre toutes les fibres musculaires contractées.

On la pratique beaucoup autour des épaules et du cou pour détendre et assouplir les trapèzes.

On masse avec un petit mouvement profond et circulaire, dans lequel la pulpe du pouce (jamais le bout du pouce) reste en contact avec le même secteur de la peau. En fait, on vient écraser le tissu contracté contre les tissus sous-jacents ou l’os. Cela peut occasionner de petites douleurs.

Elle fait également parti de ces techniques de massage ou on peut appuyer simplement avec la pulpe des pouces et des doigts.

Attention à ne pas pratiquer la friction sur des bleus, des bosses ou des zones sensibles comme récemment tatouées par exemple.

Le tapotement (ou percussion)

techniques de massageLe tapotement est une manœuvre de massage effectuée au moyen de la main placée en forme de cuillère et qui frappe la surface de la peau. Il y a plusieurs façons de tapoter la peau. Soit en tambourinant avec les doigts. Soit en frappotant du côté de la main, à la façon d’un « hachoir ».

Les mouvements doivent être rapides et précis mais pas forts.

En fait la percussion couvre une variété de mouvements (« hachure « , « main en forme de cuillère « , « battement »…) qui stimulent la peau et les tissus légers et augmente le flux sanguin dans la zone travaillée.

Ce type de massage est employé sur des zones comme les fesses, les cuisses, la taille ou les épaules et toujours là où il y a une large surface de chair.

Techniques de massage : La vibration

La vibration consiste à ébranler les masses musculaires en imprimant à la main ou à la pulpe des doigts appuyés sur la peau des oscillations rapides.

On l’utilise sur sur le dos, les fesses et le haut des cuisses.

Elle a une action stimulante sur le système nerveux.

De la théorie à la pratique il y a si peu. Pour des massages revigorants il y a la table de massage.